Une histoire de l’Europe païenne | Arnaud d’Apremont

Emission programmée sur Akasha Média le jeudi 21 novembre 2019.
Le sujet sera axé à propos du livre récemment traduit en français “Une histoire de l’Europe païenne” de’ Prudence Jones et Nigel Pennick dont Arnaud à écrit l’avant propos.

Depuis longtemps, le public français attendait la traduction de ce best-seller majeur et essentiel. C’est maintenant chose faite. Des déesses aux serpents de la Crète antique et des dieux du tonnerre au culte de la nature aujourd’hui à la résurgence des religions indigènes en Europe depuis la fin du XXe siècle en particulier, Une Histoire de l’Europe païenne est la première étude du genre exhaustive et objective qui propose une perspective nouvelle sur l’Histoire de l’Europe, son inconscient collectif et l’histoire des mentalités et de la religion en général.
Ce travail novateur, dense, richement illustré confirme le paganisme comme une force persistante dans l’histoire européenne qui a exercé et exerce encore une influence profonde sur la pensée moderne. Pas à pas, nous suivons l’évolution de ce courant de pensées, de vie et de spiritualité en parallèle des religions dominantes, voire en conjonction avec elles. Il a laissé une puissante empreinte sur la société, les traditions, les lieux de culte, les rituels, les arts, les contes populaires, etc.
Un intérêt rénové pour la spiritualité féminine ou la féminité sacrée, pour le retour aux racines, le culte de la nature et l’écologie dans ses dimensions les plus philosophiques, mais aussi pour les fondements de la démocratie qui se structurent dans le monde antique avant de s’épanouir dans le monde du nord parfaitement égalitaire jusqu’à donner les modèles démocratiques septentrionaux modernes que nous connaissons.

Arnaud d’Apremont s’est passionné depuis l’enfance (une enfance baignée dans son intégralité par l’enseignement jésuite) pour l’humain, mais surtout par la réintégration de cet humain à sa juste place au sein de la Nature. Cette inclination l’a conduit très tôt à se passionner pour l’imaginaire, les anciennes croyances naturelles, le folklore, les traditions spirituelles, les messages des contes de fées, la mystique des héros populaires… Au risque d’amalgame fâcheux (dont il n’a pas été exempt) ou de disqualification, il s’est particulièrement intéressé aux grands personnages que l’on pourrait croire enfantins mais qui conservent un message universel à décliner, tels que le Père Noël et Robin des Bois (ce qu’il appelle « réenchanter l’humain »).
Voir notamment son BABa du Père Noël qui fait référence.
Cet intérêt pour la construction de l’humain l’a aussi entraîné vers d’autres chantiers, notamment à travers son travail de traduction. C’est ainsi qu’il est le traducteur français de Robert Lomas (notamment la série de la Clé d’Hiram).
Source Baglis TV