Marie Jaucot | Les chakras : roues de la vie

Emission programmée sur Akasha MédiaradioTV le mardi 3 avril 2018 à 18H avec Marie Jaucot.
Avec Marie Jaucot, nous abordons les chakras, roues de la vie.
Ce sont des roues qui aident à ce que l’énergie circule bien. Ils représentent des rouages qui lorsque un est bloqué, c’est tout le reste de la mécanique qui se stoppe.
Ils sont une espèce de tunnel énergétique entre les différents corps énergétiques qui nous entoure.

Nos centres de vitalité et d’énergie sont situés tout le long de notre colonne vertébrale.
Les chakras viennent de la culture bouddhiste hindouiste, c’est du sanskrit.
Chaque chakra porte un nom en sanskrit, et chacun à un code dessin comme une fleur ou mandala.

Les chakras se nourrissent et se travaillent, ils se bloquent et se débloquent de plusieurs manières étant donné qu’il y a différents types d’informations. Ce sont des informations émotionnelles, des informations spirituelles, des informations de couleurs et de sons.
Plus nos chakras sont équilibrés plus moi je suis équilibrée et plus ce que je transmets au monde sera équilibré. Donc équilibrer nos chakras c’est équilibrer le monde.

Les personnes qui ne travaillent pas leur ancrage c’est parfois aussi une protection par rapport à notre territoire. Un territoire qui a été trop souvent “intrusé”, un territoire qui n’a pas été suffisamment respecté et ce n’est pas que ce chakra n’existe pas c’est qu’on ose pas le connecter parce qu’alors on rentre dans ses blessures.

Quand le premier chakra est déséquilibré on peut rentrer dans une certaine forme d’agressivité un peu de manière animale. Les personnes également trop rigides, qui sont trop dans la matière qui ne parle que d’argent, qui ne sont pas du tout dans la spiritualité. Donc quand on est trop en haut ou trop en bas, on est trop flottant. D’où l’importance d’être aligné.Nous sommes donc dans la couleur rouge pour ce premier chakra.

Des difficultés pendant l’enfance et l’ambiance au sein de ma famille ont appris très tôt Marie à se débrouiller, à montrer les poings, à serrer les dents et parfois à courir vite… La rue était son refuge.

Cependant elle aime apprendre et se dirige vers des études scientifiques. Mais la maladie s’invite dans sa vie. Un cancer à 25 ans. Opération, traitement, … et la rémission. Pourtant elle ne se sent pas guérie « à l’intérieur », et se tourne vers les médecines parallèles.

Elle étudie d’abord la médecine chinoise et le shiatsu puis la psychologie et assiste à des séminaires sur la nutrition, la méditation, le tarot, la kinésiologie, la communication cellulaire, les techniques de libération des mémoires trans-générationnelles et ancestrales, la numérologie,…

Marie Jaucot est maintenant thérapeute, animatrice d’ateliers connexion au guide, développement intuition, nettoyage énergétique…

Son site web.