En juin 1988, Jacques Benveniste, chercheur de l’INSERM, publiait dans “Nature” un article explosif sur la “mémoire de l’eau”. Cette publication allait rapidement provoquer l’une des polémiques scientifiques les plus violentes du 21e siècle.